MARIANNE

MarianneLe principal trait de ton caractère?
L’ouverture. Je trouve ça important de rester ouverte, c'est-à-dire de ne pas porter de jugements hâtifs, sur les gens, les évènements et tout ce qui peut m’arriver de découvrir. Je trouve que c’est la meilleure façon de grandir et d’apprendre sur soi et les autres.

La qualité que tu préfères chez les autres?
Le positivisme. J’apprécie vraiment les gens qui foncent dans la vie et qui voient le bon côté des choses. Je trouve que cette qualité permet de mettre l’emphase sur les bons moments de la vie et de rire plus souvent.

Ton loisir préféré?

J’adore lire. Quand les temps sont plus durs, je trouve que c’est la meilleure façon de s’évader. Quand les temps sont doux, les livres nous permettent de vivre tellement d’émotions!

Une personne que tu admires?
Je n’ai pas nécessairement de nom en tête, mais je sais que j’admire vraiment les gens qui ont assez confiance en eux pour aller au bout de leurs rêves. Encore plus quand ces rêves les amènent à faire du bien autour d’eux et à rendre la vie meilleure pour ceux qui en ont besoin.

Ton livre préféré?
Humm… impossible à dire. J’ai été assez bouleversée par LE VIDE de Patrick Sénécal, écrivain que j’apprécie beaucoup. J’aime Maxim Chattam, Bernard Werber, les romans fantastiques, d’horreur, de romance (hé oui…Nora Roberts)… mais j’adore aussi m’asseoir avec une BD ou un « comic » et lire des essais scientifiques de psychologie.

Ta chanson préférée?
J’aime beaucoup CRISTALLYZE de Lindsey Stirling. Il faut dire que je joue du violon moi aussi. Je ne suis pas difficile au niveau de mes goûts musicaux : rock, pop, musique de film, classique,… Amenez-en!

Ton film fétiche?
Je vais être obligée de copier Sophie et de dire que c’est « La Mélodie du bonheur ». Simplement, parce que j’adore les comédies musicales et que ce film me rappelle tout les moments où je chante avec ma famille.

Ta plus belle réalisation?
J’ai fait un voyage d’études en France durant mon baccalauréat qui a duré 6 mois. La plupart du temps, j’étais seule dans un appartement et j’ai trouvé cette période de ma vie très longue et difficile. Moi qui croyais être indépendante, je suis contente d’être passée à travers ce voyage et d’en avoir autant appris sur moi.

Pourquoi as-tu choisi d'être animatrice à la Maison des jeunes?
Je travaille à la Maison des jeunes parce que je crois en la mission d’une maison de jeunes. C’est en offrant des possibilités qu’on a le plus de chances d’aider et d’être aidé quand on a des difficultés et c’est en communauté qu’on avance le plus. Je trouve qu’entre 11 et 18 ans, il s’en passe des choses et je me souviens que parfois juste de pouvoir parler m’aidait à voir clair et à prendre de bonnes décisions pour moi. Je souhaite être l’oreille qui peut faire une différence.

Dans les moments difficiles, où puises-tu ta motivation et ta détermination à poursuivre ton travail?
J’essaie de me souvenir des moments où j’ai vécu des choses difficiles dans le passé et de ce que j’en ai appris. Aussi, j’essaie de me tourner vers les gens qui me font du bien : les amis, la famille, mon équipe de travail…Ce sont toujours des sources de soutien et d’inspiration qui aident à avancer.

Ton coup de coeur professionnel?
Avoir une coordonnatrice aussi engagée et qui se donne à 100%, ça c’est inspirant!

Marianne
monfolio.ca